Uriel Orlow : Grey, Green, Gold (and Red)



Mars 17, 2019, 15h, Genève, Mestrezat 7A

Dans le cadre de la résidence de la bateauthèque de Marie van Berchem à Utopiana, nous vous invitons à une rencontre avec Uriel Orlow. Il nous présentera deux publications – Theatrum Botanicum et Affinités des Sols | Soil Affinities – à travers une lecture performance. Ces deux ouvrages seront ensuite disponibles dans la bateauthèque.  

Gray, Green, Gold (and Red) développe les thèmes et les préoccupations du projet d’Orlow Theatrum Botanicum (2015-2018), considérant les plantes et les jardins comme des agents actifs dans la politique et l’histoire. Gray, Green, Gold (and Red) explorent le rôle joué par le jardin que Nelson Mandela et ses codétenus ont planté dans la prison de Robben Island au cours de leur incarcération de 18 ans, les implications d'un combat continu entre une fleur et un écureuil, ainsi que le sort des espèces étrangères en Europe et en Afrique du Sud. 


A propos des publications

THEATRUM BOTANICUM est un projet développé entre l’Europe et l’Afrique du Sud, composé de plusieurs œuvres dont des films et installations. Il traite de différents sujets : l’expropriation du savoir indigène de plantes médicinales par les Européens, le jardin de Nelson Mandela et des autres prisonniers dans la prison de Robben Island, la violence épistémique de la classification/taxonomie des plantes. La publication documente les œuvres et les recherches et inclut dix essais par différents interlocuteurs.   


AFFINITÉS DES SOLS | SOIL AFFINITIES remonte le fil du passé maraicher d’Aubervilliers avant que celui-ci ne cède le terrain à la révolution industrielle et que la conférence de Berlin de 1885 n’ouvre la voie au déplacement d’une partie de la production agricole européenne vers l’Afrique. Des récoltes produites autrefois à Aubervilliers ont ainsi été délocalisées au Mali et au Sénégal pour se retrouver aujourd’hui vendues dans les épiceries chinoises et pakistanaises d’Aubervilliers et consommées par ses habitants qui, pour beaucoup, ont également connu le chemin des migrations vers la France.


Program:

Contributor(s):