Alanna Lynch: Résidence avec Kombucha



Alanna Lynch tisse une collaboration étroite avec des microorganismes qui fabriquent le thé de Kombucha. Grâce au processus de fermentation, ces colonies symbiotiques de bactéries et levures (SCOBY) produisent de la cellulose : une substance visqueuse, odorante, semblable à la chair. Gut Feelings est un projet de recherche à long terme. Depuis trois ans, elle fait fermenter, accumuler, consommer, manipuler et présenter ses travaux de recherche par le biais de performances et de formats expérimentaux.

La moitié des cellules dans le corps humain sont d’origine bactérienne et les études menées dans le contexte de l’axe microbiome-intestin-cerveau ont démontré que les bactéries de l’intestin qui sont engendrés par des stimuli externes, affectent la manière dont les gens pensent, se sentent et se comportent. A travers leurs faculté d’affecter de telle manière l’esprit, les bactéries peuvent être considérées comme ayant un potentiel radical dans leur capacité de mettre à l’épreuve les catégories binaires telles que sujet/objet, esprit/corps et humain/non-humain.

Au cours de sa résidence, Lynch explorera des questions de recherche liées aux notions plus larges de symbiose, du rôle de l'intestin et des bactéries dans les processus d'intuition, de contamination et de vulnérabilité, ainsi qu’aux notions d’expériences sensorielles et de connaissances incarnées. A travers des collaborations avec des humains et d’autres agents et un engagement matériel direct, elle cherche le potentiel génératif dans nos réactions à la différence.


Crédit première photo: Berlin Art Prize, photo d'Anastasia Muna.


Nous remercions le Conseil des arts du Canada de son soutien: conseildesarts.ca

Contributor(s):