2019

Katherinne Fiedler



Au cours des dernières années, mes œuvres se sont concentrées sur la remise en question d'images familières ou reconnues sur le plan culturel, issues à l’origine de la nature. Ce dernier n’est compris que par une dimension métaphorique et est généré autant par des processus historiques que par des moyens culturels. Le paysage, le territoire et la représentation de la nature en relation à des facteurs de construction politiques, poétiques et sociaux à partir d'une approche nostalgique, sont les lignes directrices de mon travail, établissant des ponts entre notre mémoire et la mémoire collective ; étudiant le pouvoir et les possibilités des contextes et des éléments naturels afin de soulever des questions et des réflexions globales.


Au cours de ma résidence à Utopiana, j'approfondirai mes recherches sur les nouveaux rapports avec la nature et sur l'idée du « post nature » en relation avec les constructions culturelles ; en associant des éléments de la nature à l'histoire et à la culture. Je chercherai à repenser le passé, un présent commun et l'avenir des nouvelles potentialités de la relation humaine avec la nature en tant que corps vivants interconnectés, changeant constamment et simultanément, en utilisant plusieurs médiums tels que la photographie, le dessin et les sculptures à base de fossiles et d’objets culturels en tant que vestiges. Ce projet cherchera de nouvelles façons de voir et de penser les changements de la nature liés aux constructions culturelles et aux écosystèmes au fil du temps.


La résidence de Katherinne Fiedler est une collaboration dans le cadre du programme «Coincidencia» de Pro Helvetia.

Contributor(s):