Ateliers/Rencontres I 1000 Écologies

Thomas Ferrand: Manger la lisière, manger la forêt



19 et 20 septembre 2019, dès 14:00, Le Commun

Il y a bien deux manières de manger la forêt. La première est un prélèvement qui n’épuise pas les ressources et parfois les dynamise. L’autre est un véritable saccage, dont le Brésil – parmi d’autres – montre actuellement le plus cruel exemple.

Pendant deux jours Thomas Ferrand nous parlera des plantes sauvages, de leur importance, de leurs utilisations, en particulier alimentaires, de l’histoire que l’on partage avec elles et de sa pratique de la cueillette et de sa nourriture sylvestre. Chaque jour à 14h et à 18h, il lira deux textes écrits spécialement pour l’occasion, interrogeant le fait qu’Homo sapiens soit passé d’une économie de glanage à une économie de production avec toutes les problématiques que cela pose, notamment celle de la destruction de ses ressources. Il parle aussi de notre rapport aux plantes invasives et le met en parallèle à notre rapport à l’immigration et à l’altérité.

Dégustations à 16h pour redécouvrir des plantes très communes, particulièrement nutritives et intéressantes, comme la grande berce, la bardane, l’amarante, l’aubépine ou le plantain. Certaines ont même le luxe d’avoir des saveurs tropicales. Il nous montrera qu’il est simple de renouer avec une nourriture abondante, gratuite et savoureuse et qu’elle implique une autre manière d’être au monde.

Project:

Program:

Serie(s):

Contributor(s):