Exposer/Disposer I 1000 Écologies

Julie Robiolle: From the roots to the ruins, 2019



10 septembre - 10 octobre 2019, 11:00-18:00, Le Commun

Politics of the roots est un essai visuel qui nous emmène sous terre, à la recherche de couches géologiques témoins de l’histoire déviante de nos villes. En s’attardant sur les espèces rudérales, ou celles qui poussent sur les décombres, il nous rappelle une culture oubliée, presque magique, qui n’avait comme contrainte que l’épanouissement lent des plantes nourricières et médicinales qui depuis toujours occupent nos villes. On y suit un regard nomade et instable, qui tente de traduire l’histoire complexe de nos écosystèmes urbains. Sous terre, les époques et les lieux s’agrègent en de nouveaux récits, loin des mythologies vieillissantes qui entourent encore parfois l’idée de nature. 

Ces tunnels se ressentent comme une ruine en perpétuel changement, une ruine qui n’en est pas une, un objet en mutation. Il faut regarder de plus près la formation du sol, l’invasion des plantes, la croissance des communautés, l’élaboration de la survie.

Comprendre les ruines non pas comme un objet esthétique, mais comme un être vivant à partir duquel on peut apprendre des plans d’évasion. Pas en y projetant une sorte de fin, ou pire, une catastrophe apocalyptique. Mais en restant assis dans les ruines, by staying with the trouble, littéralement, et expérimenter les temporalités comme une lente hystérie, une extase, une révolution si lente, ancrée dans un sol contaminé, créant des mouvements comme une autre compréhension
de la stabilisation.

Project:

Program:

Contributor(s):